Continuité pédagogique : découvrez le témoignage de Vincent

Publié le

Découvrez le témoignage de Vincent Montagne, Enseignant formateur à CESI École d’Ingénieurs.

Suite aux récentes annonces de confinement, annoncées par le gouvernement afin de lutter contre le Covid-19, comment avez-vous réagi ?

Nous avons pris en compte les demandes de notre direction qui font suite aux recommandations de l’Etat. Nous sommes donc passés en télétravail pour assurer la continuité de formation.

Quelles ont été les mesures que vous avez prises afin d’assurer la continuité des formations ?

Nous avons organisé un briefing avec nos apprenants avant le confinement pour définir les modalités de continuité, l’organisation que nous allons suivre et les outils que nous allions utiliser. Cela a aussi permis de répondre aux interrogations des apprenants. Pour nous à CESI Ecole d’Ingénieurs, nous continuons de fonctionner exactement de la même façon. Nous restons à disposition des étudiants via Visio plutôt qu’en face à face.

Comment avez-vous accompagné les apprenants dans une formation 100% digitale ? Comment, aujourd’hui, les accompagnez-vous au quotidien ?

Nos étudiants sont des futurs ingénieurs informaticiens qui utilisent régulièrement les outils numériques donc pas de difficulté pour eux pour basculer totalement. Avec Teams, les étudiants nous parlent par message et nous les appelons en Visio si besoin.

Quels outils utilisez-vous ? Comment ?

Deux outils indispensables, Outlook pour les mails et surtout l’outil principal Teams C’est grâce à lui que nous sommes en mesure de gérer nos promotions, effectuer nos interventions et suivre les élèves ingénieurs. Finalement cela ne change pas grand-chose, et tout le monde y arrive, cela demande simplement un peu de discipline pour la prise de parole.

Comment assurez-vous la relation tripartite avec les entreprises ?

Nous ne nous rendons plus en physique dans les entreprises mais nous gardons un contact via Teams et nous organisons des visioconférences.

Que pensez-vous de cette expérience « full digital » ?

C’est une expérience intéressante, que ce soit pour nous ou bien les étudiants. C’est une nouvelle façon de travailler qui avec les outils de communication d’aujourd’hui ne pose aucun problème particulier. Les étudiants nous font des retours positifs, et je pense que c’est aussi intéressant pour eux de découvrir ce type d’organisation de travail.